Les origines de l'Aloe Vera

L’aloe vera est une plante très polyvalente que l’on utilise souvent sous la forme de jus, en cosmétique et même en médecine. Nos ancêtres de la Grèce antique utilisaient déjà cette plante. Cela fait des siècles qu’elle est cultivée en Méditerranée et en Afrique, mais aussi dans le reste du monde. Christophe Colomb en a même fait une panacée. D’un point de vue nutritionnel, cette plante est exceptionnelle. L’aloe vera se retrouve la plupart du temps sous la forme de jus ou bien de gel. Utilisée pour ses nombreuses vertus, sa forme d’utilisation dépend des effets recherchés. C’est la sève transparente se trouvant à l’intérieur des feuilles d’aloe vera qui est extraite via une technique de pressage et utilisée pour produire le jus ou le gel d’aloe vera. Les origines géographiques de la plante sont incertaines : on ne sait pas précisément quel est son territoire originel. Toutefois, la plante est présente sur l’ensemble des continents. On en trouve dans les régions chaudes d’Europe, mais également d’Amérique, d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient. Quant à l’histoire de la plante, elle est très longue, et même millénaire. Des médecins de l’Antiquité comme Pline l’Ancien et Dioscoride utilisent le suc de la plante pour traiter de nombreux maux. Des récits d’utilisation de l’aloe vera ont été découverts dans bon nombre de pays, dont l’Égypte, qui l’utilise depuis une époque lointaine, qui remonte à 1 500 ans avant notre ère.